Au Potager Gourmand

Agriculture Biologique

Très soucieux de l'environnement, la santé, et le respect de la terre, dès notre installation il y a 5 ans nous avons choisi de cultiver en Agriculture Biologique. Nous ne voyions pas les choses autrement !

L’agriculture biologique, c’est quoi ?

L’AB, c’est une manière de produire plus respectueuse du sol, de l’environnement et de la santé des consommateurs.
Elle est encadrée par un cahier des charges européen. Tous les pays membres de l’Union Européenne se doivent de respecter – au minimum – la réglementation européenne et peuvent s’ils le souhaitent être plus strict.

Petite synthèse de la règlementation pour les productions végétales en France :

  • La fertilité des sols : L’apport d’engrais de synthèse est interdit. La fertilité doit être maintenue voire augmentée grâce à des procédés naturels (enchainement des cultures, travail du sol, apport d’effluents (ex : fumier) ne provenant pas d’élevages industriels).
  • La lutte contre les ravageurs : Tout comme la fertilité, cette lutte doit se faire de manière naturelle (rotation de cultures, choix de variétés adaptées, travail du sol, introduction d’auxiliaires (ex : coccinelles), etc.). L’utilisation de produits phytosanitaires est autorisé en cas de menace avérée et est encadré par la réglementation (ex : utilisation de savon noir contre les pucerons si l’action des coccinelles et autres auxiliaire n’est pas suffisante).
  • Les semences : Les semences doivent être certifiées « bio ». Dans le cas échéant, et sous certaines conditions il est possible d’utiliser des semences non traités. Les semences OGM sont interdites.
  • Les plantes doivent pousser dans le sol. Le hors sol est interdit en agriculture biologique (ex : cultures en bacs, hydroponie,...).

Ce que nous faisons sur l’exploitation :

Nous sommes ce que l’on peut appeler des « convaincus » de la Bio ! C’est donc sans difficulté que nous appliquons la réglementation Biologique.
Quelques exemples de nos pratiques :

  • Nous mettons en place des rotations longues. C’est une pratique fondamentale en AB et est vérifiée par l’organisme certificateur. Nous alternons alors les différentes espèces et familles de légumes. Car deux espèces d’une même famille peuvent être sensibles aux mêmes maladies, et autres ravageurs. De plus, cela permet d’améliorer la structure, ainsi que la fertilité du sol, car les différentes plantes n’ont pas les mêmes besoins. De plus, certaines plantes, les légumineuses permettent d’apporter de l’azote au sol.
  • Nous avons implanté des haies autour de nos cultures afin de favoriser la présence d’auxiliaires sur l’exploitation
  • Nous utilisons des filets anti insectes afin de protéger nos cultures des différents insectes (ex : mouche du poireau) mais aussi des lièvres friands de salades, choux et autre mets
  • Nous désherbons mécaniquement nos cultures (bineuse) mais également à la main si cela est nécessaire
  • Nous implantons des engrais verts, plus particulièrement de la luzerne, qui est une légumineuse afin de réduire le nombre de chardons sur les parcelles (en leur faisant concurrence : la luzerne les empêche de se développer) et apporter de l’azote avant une rotation de cultures.
  • Nous faisons appel à la lutte biologique sous les serres afin de réduire le nombre de ravageurs comme pucerons (larves de coccinelles, larves de chrysopes et larves de syrphes) et afin d’assurer la pollinisation des tomates (ruchettes de bourdons).
  • Nous sommes ouverts à toutes solutions naturelles afin de protéger nos cultures. Par exemple, nous avons pu cet été utiliser un mélange d’eau et de lait écrémé afin de lutter contre un champignon (l’oïdium) sur nos courgettes : Un succès !

Qui contrôle nos pratiques ?

Chaque exploitation pratiquant l’agriculture biologique doit faire appel à un organisme certificateur. Nous avons choisi Ecocert (Ecocert France SAS). Un certificateur vient au moins une fois par an réaliser un audit et un tour de parcelle afin de vérifier que nous respectons bien le cahier des charges en vigueur. Ils peuvent également réaliser des contrôles inopinés et faire des prélèvements au champ ou en chambre froide afin d’analyser les légumes et ainsi vérifier la non présence de pesticides par exemple.

Pour retrouver notre certificat électronique : http://certificat.ecocert.com/client.php?id=57E78EBC-0760-4503-9BFC-7DB8596031E7&source=agencebio

Pour plus d’information sur la bio : http://www.agencebio.org/lagence-bio